Archive pour avril 2012

Samedi 21 avril 2012

 Paracha stav 

 

 

Chère route des feuilles…

Dans la forêt        hêtres pourpres

revêtent  teinte d’Octobre

envoie l’écho aux autres essences

dansent  couleurs d’automne

invite le promeneur solitaire à découvrir les trésors qui se cachent  

 

 

Les feuilles ont écrit le fil des siècles  

naissances

renaissances

houlette d’ Eole          

caressent  écorce        arbre de Vie

enfants chapeautés        cachés sous  feuilles

Marguerite sylvestre s’aventure parmi les végétales dans la lumière

robe nourrie d’amour aux feuilles qui l’honorent

           

Kipourim verra        le pont des soupirs

est-ce Terre ?

de mille en mille feuilles traversent

les strates du temps

 

Quelle est la mesure du souvenir ?

quadrille de l’Opéra

souris…

 

 

éthique de la Rose tactique d’une Rose

 

rachis homo faber

fa        do ré mi fa (gestuelle)

couronne fées et gestes            

un Juste ; Docteur Raymond Labouré chemine l’Idée : andiamo piano piano

le cœur sait ce que la raison ne connait pas…

 

               

Ruth        aime t’aime Vie gravinée

petits riens mozartiens

ars della mano

 

feuilles à feuilles notes        dièses

 

poème du jour n°78

20 mars 2011  

Sylvia Desbois

éditions de l’atelier de l’agneau

Paracha aviv

Jeudi 19 avril 2012

 

 

nez     sens des fleurs

lien végétal sur le mur de vie

marguerites odorantes

il faut germer

pour que s’égrène une pensée

Un jour est un iris

note fleurie

petit matin ouaté

maçonne les cœurs de l’espoir

parfums nuités du seringat

rayon de lune sur impatiens

tapis de violettes insoumises

coucous à perte de vue dans le pré

kippa sourire :

− quelle est la mesure du temps ?

− danse    l’arche

une fricassée de pâquerettes

s’amourachent d’un bleuet libre penseur

la rose est un bouton de cultures…

femme coquelicot :

− kippa sourire où sont les résistantes printanières ?

− elles dansent le  G D Y  avec la pomme bleue…

Un poisson porte-bonheur fait le guêt !

lesbien sage !

clochettes muguet encensent les destinées d’une douce senteur

diffuseur de lavande

A.b.    do ré

portées silencieuses, bouquet d’anémones

roses de l’An neuf !

réveillez vous !

œil six      œil trois

sur quel pied dansez vous ?

sommes osbons

avons triangle sus-tentation sous voûte plantaire

entrechat royal

trésor du Vatican

quand t’y vas ?

nuit et jour l’âme se balade

dans les sallles des mots perdus

pause      pas perdus

clé de voûte lettre pi      ordonnance le devenir

Notre Dame des Victoires chante l’hymne à la joie

le corps rend ici et maintenant

l’Avent et l’Après

                                                                        

 

       15  août  2010                                                                   

 

 poème du jour  n°   75   - 

éditions de

l’atelier de l’agneau                                                                                         

 

 

 

                 Sylvia  DESBOIS