• Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

Archive pour novembre 2013

paracha khoref

Samedi 30 novembre 2013

Paracha khoref                Sylvia Desbois

 

mimosas de neige

vol en soucoupe de canards sauvages

toile de givre dentelle rose de Noël

poudre levée sur les bouleaux

baisers glacés dans un pin d’Himalaya

des jours et des jours crochent des triolets en ballades

jeunes filles en fioritures

baladins d’un jour

Renée  Gottlieb robe de livres et mesures danse le Boléro de Ravel près du cube

un jour égale mille ans

- qui tirent les ficelles des pantins humains ?

- la femme ne sert son temps que lorsqu’elle le dépasse…

- vous venez de quel temps ?

- une quadrature…

- et le cercle ?

- c’est un point dans l’espace sidéral

shème thème de la Rose

dans le triangle d’été le stelle   j’aime le monde ému de votre bouche

avoir des connaissances au-delà des sens…

Délos où l’on ne peut mourir

l’enfant ne peut naître    le sang ne peut courir dans les sillons de la terre

blancheur immaculée d’un paysage d’hiver

Triade Apollinienne gravée dans l’écorce d’un baobab immortel

l’Afrique chante le silence d’une perle de culture       

poème  du  jour  n°93      25 décembre 2011        EDITIONS   SCHWAE

paracha kaïtz

Samedi 30 novembre 2013

Paracha kaïtz                             Sylvia Desbois

 

soleil de lune sur tournesols

épis de blés ouverts aux belles de nuit aux doux parfums

glisse un escargot de trèfles à quatre feuilles

- quelle attitude devant l’avenir ?

-marcher parmi les Roses…

Une mésange laisse un voile dans le ciel

Je suis simplement dans la lune

du haut de ma lune je note tout de mon crayon

volutes de pois de senteur

Un rosier venu de l’oubli coule de ma mémoire en fontaine de Roanne

-vous souvenez-vous quand nous étions grimpants avec la vigne, quand vous veniez vous mettre au frais à l’ombre du marronnier de Saint-Romain-d’Urfé

-oui,  je me souviens de tout, de l’horloge du salon qui décomptait le temps, des papillons qui nous éclairaient la nappe de givre…

badinerie de cosmos

mauve officinale pour les Désespoir-des-peintres

pivoines au pied d’une Pipe de Saint-Pierre

de frêles monnaies du Pape évente un air de liberté

la lune se voile sous le couvert d’une phrase

Textes apocryphes, griffe de l’apôtre, trace de son stylet les bribes d’un chemin incertain

immortels en procession clé de sol en main se piquent d’une belle de jour

Rose de Bavière ?

Rosa Luxemburg ?

quand s’élève le jour, regardons la ligne d’horizon

ce matin jour de chance des oiseaux migrateurs

poème  du jour  n° 42      20  août 2011          EDITIONS  SCHWAE