la pie

La pie

 

oeil vif sur l’échafaudage

sautille de verticales en horizontales

Elle organise même l’ordre des traits.

Des corbeaux veulent occuper son territoire. C’est l’attente

sous le regard attendri d’un chien

-          c’est toi la première !

hausse de tons des corbeaux. Pied de nez de la pie

suis archéographe, l’espace, la liberté c’est la vie

changer de fuseaux, les danseurs le font

ciel, oiseaux, ramages tout passe

passe montagne passe ciel passe ville

La ville est lumineuse pleine d’êtres oiseaux

ça picore ça jacquasse caetera

-          que fait-on ce soir ?

 

-          nous sommes de garde !

garde de nuit dans la ville endormie…

 

 

                                                                                       Sylvia  Desbois

 

 

 

Laisser un commentaire